En 1910, un de mes aïeuls, Jean Detaille, visite la villa Saraguélinea. Il est troublé par l'inscription « Le premier et le dernier baiser du soleil » gravé en basque sur la façade. Par la suite, il imagine toute une série de tableaux pour la Villa. Tableaux qui ne virent jamais le jour, Jean Detaille n'étant pas peintre, mais un homme psychiquement malade en proie à des hallucinations. Après sa mort en 1912 on retrouva la description de ces tableaux.

 

Mon travail s'organise autour de ce récit. Tenter de créer ces tableaux et les remettre en situation, c'est épouser les hallucinations de cet aïeul. C'est plonger dans une histoire familiale à la rencontre de ses fantômes.

L'exposition a lieu au musée Saralaguinéa de Guétary, du 5 septembre au 31 octobre 2020.

Aurora, 255x140, acrylique sur toile, 2017

Ilunabarra, 260x150, acrylique sur toile, 2017

© 2020 par Joséphine Austin. Créé avec Wix.com 

29, rue Poyenne, 33300 Bordeaux, France.

  • Facebook Clean
  • Twitter Clean